Acheter des médicaments en ligne : bonne ou mauvaise idée ?

27Déc - by Damien - 0 - In Santé

Son évolution ainsi que les divers services qu’internet met à disposition l’ont rendu incontournable pour tous les secteurs d’activités. L’industrie pharmaceutique ne déroge pas à la règle. Cependant, la vente de médicament en ligne a du mal à décoller dans certains pays européens.

Pour cause, l’activité est souvent soumise à un cadre réglementaire trop contraignant qui freine tout épanouissement. Aussi, malgré l’évolution du nombre des pharmacies électroniques, les consommateurs sont partagés entre leurs efficacités. Focus sur les avantages et inconvénients à acheter des médicaments sur le web.

Pourquoi en ligne plutôt qu’en officine ?

Depuis 2012, les consommateurs peuvent trouver leurs produits de santé directement sur un site spécialisé. Cette nouvelle perspective est incontestablement avantageuse au niveau de la sécurité sanitaire en ces temps de crise.

En effet, les individus peuvent commander leurs médicaments directement de chez eux, sans risque de se mélanger aux autres, ou de passer par une longue attente avant d’être reçu. Aussi, les personnes en mobilités réduites ont facilement accès aux produits pharmaceutiques.

Par ailleurs, le site https://exphar.com/ soulève que cette technique permet de faire jouer la concurrence et d’acheter les produits au prix le plus bas. À ce niveau, l’emplacement et le nombre de concurrents dans le secteur ne sont plus un paramètre à considérer lors du calcul des prix des médicaments. Les gens seront plus enclins à se tourner vers les services en ligne qui proposent des prix alléchants.

vente en ligne de médicaments

Il se peut également que les officines en ligne aient un plus large stock de médicaments. Ces cyberpharmacies ont parfois des médicaments en rupture de stock dans la pharmacie du quartier. Mais encore, ils se réapprovisionnent plus rapidement et vous proposent de vous notifier une fois votre produit de nouveau disponible.

Existe-t-il des inconvénients majeurs ?

Ce service présente cependant quelques légers handicaps. La cyberpharmacie ne propose que les médicaments délivrés sans ordonnance. Ces médicaments peuvent être vérifiés sur la liste des médicaments en accès direct définie par l’autorité compétente. Leur prise est conseillée dans une cadre d’automédication responsable.

Afin d’éviter toute fraude et tentative de fraude en vendant des produits de santé illégaux, chaque pharmacie en ligne doit être liée à une et une seule officine physique. Il lui faudra également l’accord de l’Agence Régionale de Santé concerné avant de pouvoir commencer leurs activités sur le web.

La vente en ligne de médicaments reste toutefois un achat d’anticipation, dans la mesure où il faudrait attendre en moyenne 24heures pour se les voir livrés. En général, les gens font des commandes en ligne pour s’approvisionner pour les maux à venir, et non dans le cadre d’un traitement immédiat. On peut ainsi remarquer le nombre croissant d’internautes se constituant en ligne une armoire à pharmacie pour les petits maux du quotidien (mal de tête, constipation, montée d’acide…).

Le niveau sécurité reste pourtant identique pour tous les vendeurs de médicaments. La plupart des sites internet sont dotés une boite mail où l’internaute peut demander des conseils à un pharmacien avant de procéder à l’achat. D’autant plus que des contrôles ont été placés sur des plateformes afin d’alerter automatiquement le client lorsqu’ils sélectionnent des médicaments qui risquent d’interagir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.