5 critères de choix pour votre voiture d’occasion

25Août - by Damien - 0 - In Automobile

 

permis

L’achat d’un véhicule d’occasion ne se prend jamais à la légère. En France, l’achat d’une voiture est le deuxième poste d’investissement d’une famille, juste après celui d’un bien immobilier. Que vous hésitiez entre un véhicule neuf ou une voiture d’occasion, les critères d’achat pour réussir à trouver la voiture de vos rêves sont globalement toujours les mêmes.

Voici un condensé de ces critères pour vous aider à mieux acheter la voiture de vos rêves.

#1. Le choix de la gamme (carrosserie)

 

Les constructeurs automobiles rivalisent de créativité pour proposer le choix de carrosserie le plus vaste, pour correspondre à tous les besoins (du modèle le plus compact au plus spacieux) :

  • La Berline : en général deux ou quatre portes et minimum 4 places.
  • Le Break : elle ressemble à la Berline mais son toit est plus long (jusqu’à l’arrière de la voiture) pour offrir plus d’espace arrière, en général un large coffre.
  • Le monospace : comme son nom l’indique, une voiture au design « en un seul bloc » (un seul volume). L’idée étant que l’on ne puisse pas clairement distinguer l’avant, du milieu ni de l’arrière. Le monospace existe aussi sous différents formats, du plus compact au plus large. Il rencontre un très large succès depuis plusieurs années.
  • Les 4X4 : comme leur nom l’indique, ces voitures ont 4 roues motrices et sont toujours « plus hautes » que les voitures non 4X4. Elles sont très souvent volumineuses à l’intérieur mais ont en général le défaut de consommer beaucoup.
  • Les coupés : voiture « coupée à l’arrière » (d’où son nom) de deux portes pouvant aller de 2 à 5 places en général d’un look sportif.
  • Le cabriolet : voiture décapotable avec un pare brise fixe et des fenêtres sans encadrement supérieur.

 

#2. Le choix de la marque

Deux principaux critères président en général toujours au choix d’une marque de voiture : soit la « passion » ou en tous cas, l’attrait et la fidélité à une marque en particulier (vous rêvez de vous acheter une Porsche depuis votre plus tendre enfance ou vous ne jurez que par Citroën depuis votre première voiture) ; soit, si rien de tout ça, la dimension pratique et sécuritaire consistant à anticiper les problèmes futurs et donc ne choisir qu’une marque traitée par le garagiste le plus proche de chez vous. Dans un cas comme dans l’autre, renseignez-vous toujours au sujet de la marque que vous choisissez. Plus vous en saurez sur l’historique de la marque, plus vous serez à même de faire le bon choix d’occasion.

 

#3. Le choix du carburant

Ce critère est important car sur la durée, un mauvais choix peut vous coûter très cher mensuellement. Il faut donc anticiper ce point. La première question à vous poser est celle de l’utilisation que vous ferez de votre voiture : davantage ville ou plus de route ? A quelle fréquence allez-vous utiliser votre future voiture (essentiellement le week-end ou chaque jour pour tous vos déplacements, etc.) ? ll existe aujourd’hui 5 principaux types de carburants : Diesel, Essence, Hybride, Bioéthanol, GPL (acronyme de « Gaz de Pétrole Liquéfié ») et enfin Electrique. Chacun de ces types de carburants présentent leurs avantages et inconvénients (notamment leur coût) et sera choisi selon le type d’usage que vous ferez de votre véhicule d’occasion.

 

#4. Le choix du kilométrage

Le kilométrage est un des éléments fondamentaux de l’historique de son véhicule qui de fait, impacte sa valeur. Ainsi, plus une voiture d’occasion aura un kilométrage élevé, moins elle sera chère à l’achat mais… plus elle requerra d’entretien régulier. De manière générale mieux vaut donc éviter d’acheter un véhicule au kilométrage trop élevé. Pour en avoir plus, consultez ce site.

 

#5. Le choix de la motorisation

Comme pour le choix du carburant, le choix du moteur de votre future voiture doit être fait en considération de l’usage que vous comptez faire de votre voiture. Si vous utilisez votre voiture que très occasionnellement car vous circulez pendant la semaine en transport en commun, nul besoin d’investir dans un moteur trop puissant. En revanche, si vous faites généralement beaucoup de route, mieux vaut choisir un modèle plus robuste. Gardez toutefois présent à l’esprit que plus un moteur est puissant, plus il consomme donc plus l’utilisation du véhicule sera coûteuse au quotidien (assurance, carte grise, entretien, carburant). Au final, ce choix vous revient totalement mais pour vous aider à choisir, des sites référents tels que L’Argus sont en général une mine d’or d’informations pour être bien orienté sur ces choix fondamentaux.

 

 

 

 

Ce blog vous donnera plus d’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *