Tout savoir sur les caprices des enfants

24Avr - by Pierre - 0 - In Enfant-Bébé

Sans aucune raison évidente, il arrive que votre enfant se mette à faire des caprices ou des crises incontrôlables en refusant tout ou en pleurant. Cette période d’opposition n’a rien d’anormal et est indispensable à l’évolution de votre tout petit. Explications.

Caprices ou façon de s’affirmer ?

Votre bout de chou refuse tout ce qu’on lui demande et parfois il se met à crier, surtout lorsqu’il se sent mécontent. Sachez que de nombreux parents vivent ces moments difficiles avec leur enfant. En effet, la plupart des tout petits passent par une période de refus qui selon les professionnels est essentielle à leur développement.

On ne parle pas vraiment de caprices, car vos enfants ne veulent pas vous embêter volontairement, vous provoquer ou vous manipuler. S’ils font une crise de colère, alors que toutes leurs attentes physiologiques sont comblées et qu’ils ne sont pas malades, ils essaient seulement de s’exprimer. Ils peuvent être contrariés d’une distraction que vous ne lui accordez pas et se manifestent d’une telle manière.

Les enfants cherchent généralement à capter l’attention de leurs parents et à s’assurer qu’ils sont là pour eux à tout moment. Ils sont habitués à être le centre de toutes les attentions. Ainsi, en grandissant, ils comprennent que leurs parents ont d’autres occupations et des besoins qui sont différents des leurs. C’est pour cela que votre enfant vous teste à travers des colères démesurées et des refus systématiques ou des crises  exagérées. Son seul objectif est d’affirmer son identité. Alors, ne vous sentez pas responsable, car cette attitude constitue une phase de construction de soi de votre enfant.

Les  bonnes attitudes à adopter en cas de crises de colère

Un enfant qui fait des crises de colère ou qui dit « non » à tout cherche à s’affirmer. Vous devez donc être patient et réagir avec souplesse. Le but est de rester zen tout en évitant de crier. Et lorsque cela s’avère possible, essayez de transformer cette frustration en quelque chose de joyeux ou de positif. Par exemple, lors de la crise du supermarché,  quand votre tout petit réclame des jouets ou des sucreries, vous pouvez lui demander avec fermeté de reposer les produits convoités et de lui proposer de choisir les céréales ou les desserts.

Sachez que grogner est également une manière de s’exprimer quand votre enfant n’arrive pas à trouver les mots justes pour  s’affirmer. Vous devez alors essayer de comprendre ce qu’il veut vraiment et de trouver rapidement des solutions avant que ce petit problème ne devienne une colère démesurée. Si vous ne faites rien, ce comportement se renforcera au fil du temps. Pour plus de conseils sur la parentalité, visitez le site Bulla Bébé.

Que faire en cas de crises persistantes ?

Bien que les caprices soient une phase importante dans le développement et l’évolution de votre enfant, s’ils persistent, n’hésitez pas à demander l’avis d’un psychopédiatre. Mais avant cela, vous pouvez analyser les situations hors crises ou les attitudes courantes de votre tout petit.

  • Est-ce qu’il est sociable ou déprimé
  • Est-il curieux, triste ou effrayé ?

Quoi qu’il en soit, si les caprices de votre enfant vous dérangent gravement, vous pouvez toujours demander l’avis d’un expert pour une consultation.  Pour finir, n’oubliez pas que c’est une phase passagère que la plupart des parents doivent subir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *